carte départements Finistère Côtes d'Armor Morbihan Ille-et-Vilaine Finistère Côtes d'armor Morbihan Ille-et-Vilaine

Gestion des situations exceptionnelles

Fiches réflexes

I- Pourquoi ces fiches ?

N'importe qui peut se trouver un jour face à une situation à laquelle, parce qu'elle est exceptionnelle, et donc souvent traumatisante, il n'est pas sûr de donner la réponse pertinente.

En outre, ce type d'événement se produit parfois en l'absence du responsable d'établissement.

Il faut que les personnes présentes, quelles qu'elles soient, fassent le nécessaire, sans risque d'erreur.

Ces fiches ont valeur de protocole, c'est à dire que, strictement appliquées, elles permettront de gérer au mieux la situation sans engager la responsabilité individuelle de l'agent concerné. Donc, elles doivent être connues de tous les adultes concernés, et rester à portée de main.

 

II- Comment sont-elles construites ?

Vous y trouverez :

  • ce qu'il faut faire immédiatement (puis, ultérieurement)
  • les erreurs à ne pas commettre - parfois, les textes de référence, qui justifient la fiche et que vous pourrez d'ores et déjà (si vous le souhaitez) reproduire et mettre dans une deuxième grande partie du classeur (cf.infra)

 

III- Organisation matérielle

On pourra utiliser un classeur, des chemises transparentes perforées et des intercalaires. Ce classeur devient le " lieu unique " de référence des adultes, en cas de crise... Vous suivrez le plan proposé en sommaire de ce document.

Les fiches constituent des éléments de réaction primaire pour des personnes isolées. Elles ne sont qu'un premier pas avant la mise en place du PPMS (Plan Particulier de Mise en Sûerauquel elles ne substituent pas et qui est, rappelons-le, obligatoire dans toutes les unités d'enseignement. Il erst suggéré, dès son élaboration, d'intégrer le PPMS à ce classeur.

 

1. INTRODUCTION :

annuaire de crise école  (à compléter)

annuaire de crise EPLE  (à compléter)

annexe 1 et 2 : alerte des secours et bilan des victimes ; ces fiches sont utilisables dans n'importe quelle situation et gagneraient à être également affichées près du téléphone.

2. CATASTROPHES NATURELLES ET TECHNOLOGIQUES

Tempête

Inondation

Risque chimique (industrie ou transport)

Intoxication

Accueil, hébergement de personnes en établissement

Annexe 3 : Accueil en établissement scolaire

3. CRISES PSYCHOLOGIQUES ET SOCIALES

Violence sexuelle, violence grave entre élèves, entre élèves et adultes

Violences physiques entre parents

Conduite inadaptée d'un adulte pouvant traumatiser un enfant

Suicide d'un enfant hors établissement

Accident grave, mort subite,suicide d'un élève, d'un adulte dans l'établissement

NE MANQUEZ PAS D'INFORMER TOUTE L'EQUIPE ADMINISTRATIVE (secondaire), OU TOUS LES ADULTES (écoles) ET DE REPRENDRE REGULIEREMENT CETTE INFORMATION (au moins à chaque rentrée scolaire)

Le Plan particulier de mise en sûreté (PPMS) face aux risques majeurs

Référence réglementaire : Circulaire n°2002-119 du 29/05/2002 parue au BOEN hors série n°3 du 30/05/2002

Le Plan particulier de mise en sûreté (P.P.M.S.) découle d'une analyse locale des risques (voir Mairie) et des caractéristiques de chaque école ou établissement.

Il doit s'articuler avec le "plan de secours communal" (s'il existe), ou le "plan communal de sauvegarde" qui sera rendu obligatoire par la nouvelle loi sur la Sécurité Civile.

Pour être admis par tous, donc efficace, il doit être élaboré par un groupe de travail auquel doivent participer obligatoirement des enseignants, ATOSS et parents d'élèves.

Il est évolutif, et présenté annuellement en conseil d'école ou en conseil d'administration.

Sa communication aux autorités ne vaut pas validation ! Seul des exercices permettent de valider les procédures ou de les adapter.

Les maquettes proposées ne sont qu'une aide à la mise en forme, en aucun cas un modèle à utiliser tel quel.

A télécharger

Les fiches réflexes

dans leur intégralité

Maquettes PPMS

 

  • pour les écoles

format pdf

format word

  • pour les EPLE

format pdf

format word